Le «visage» du Bouscat s’équilibre entre bâti et nature. Les parcs disposés dans la ville bénéficient d’un programme d’animations proposé par la mairie tout au long de l’année afin de sensibiliser les habitants aux enjeux de préservation de la biodiversité. 

Le parc de l’Ermitage est un vrai labyrinthe végétal créé par le service «Espaces Verts». Sa «boîte à lire», installée en partenariat avec la ville, le rendre convival et culturel. 

Le parc de la Chêneraie est un des plus grands parcs du Bouscat équipé d’une aire de jeux originale en bois de Robinier issu de forêts gérées durablement.

Quant au parc Marceau, situé entre les boulevards et l’Avenue de Tivoli, on y trouve de majestueux platanes, propice à la promenade et au repos.

Le bois du Bouscat est très réputé depuis juin 2013 après 2 ans d’aménagement. Des oeuvres d’artistes y sont exposées. Les habitants de la commune l’affectionne particulièrement car il est proche des commerces.

Baptisés en septembre 2005 du nom de sa ville jumelle allemande, les Jardins d’Arnstadt séduisent les Bouscatais avec leurs symboliques tilleuls et oliviers. 

Le Verger Municipal, célèbre site d’accueil du conservatoire régional du végétal, ouvre ses portes au grand public lors d’animations découvertes des 30 variétés d’arbres fruitiers. Son «Chemin des courses» est une boucle pédestre de 2,7 km ceinturant l’hippodrome et le Bois du Bouscat.